PAFaS/PAJ : Deuxième Session d’évaluation des plaintes reçues des communes d’Adjohoun et Agbangnizoun, 05 plaintes retenues pour orientation

 

Démarrée le jeudi 27 février 2020, la séance d’évaluation des plaintes se poursuit dans les locaux du projet à Cotonou. Ainsi, le jeudi 05, le comité d’évaluation composé des membres de l’équipe de coordination du projet et des représentants des ONG AJDAC, ACDD et GPAPM s’est retrouvé pour procéder à l’évaluation des différentes plaintes reçues des bureaux PAFaS des communes de Parakou, Agbangnizoun et Adjohoun.

9 plaintes dont 6 reçues d’Adjohoun et 3 d’Agbanhizoun, c’est le point fait à l’entame de la séance plénière de l’évaluation des plaintes par la Responsable Administrative et Financière (RAF) du Projet d’Appui à la Facilitation de l’accès des populations vulnérables aux Services judiciaires (PAFaS), financé par l’Union Européenne pour le compte du Projet d’Appui à la Justice (PAJ) au titre du 10ème Fond Européen de Développement (FED).

En effet, les plis reçus de la commune d’Agbangnizoun font état de trois plaintes portant sur l’établissement d’acte naissance. Après lecture et discussions, le comité d’évaluation a retenu deux (02) plaintes pour une orientation vers le Tribunal et une pour complément d’information. Par ailleurs, parmi les 6 autres du bureau PAFaS d’Adjohoun, après les discussions intensives, deux plaintes ont été recalées pour défaut de territorialité et une, pour non concordance des faits.Les trois plaintes restantes sont retenues pour une orientation.

@ROC_PAFAS/PAJ
Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *