PAFAS/PAJ : Première session d’évaluation des plaintes dans le cadre de l’information, l’orientation et l’assistance – suivie offert aux populations…

Réunis en séance plénière le jeudi 27 et vendredi 28 février 2020 au siège du projet PAFaS, les membres de l’équipe de coordination du projet avec les représentants de l’ONG GPAPM et AJDAC, ont lancé la phase exécutive de l’évaluation des plaintes des trois communes cibles, Parakou, Adjohoun et Agbangnizoun.

Au total 29 plaintes ont été enregistrées dans les trois communes pour le démarrage de l’évaluation des plaintes dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Facilitation de l’accès des Populations Vulnérables aux Services Judiciaires (PAFaS). Ces plaintes s’inscrivent dans une perspective d’évaluation de la semaine du 24 février 2020. La commune d’Agbangnizoun ayant battu le record, a totalisé 15 plaintes.S’en est suivie la commune de Parakou avec 9 plaintes et celle d’Adjohoun qui vient en dernière position avec 5 plaintes. Financée par l’Union Européenne pour le compte du Projet d’Appui à la Justice (PAJ) au titre du 10ème Fond Européen de Développement (FED), l’évaluation des plaintes constitue une étape primordiale du Projet PAFaS de par son importance à aider les intéressés dans les procédures judiciaires afin de faciliter le véritable accès aux services judiciaires.

A l’issu de ces séances d’évaluation, sept (07) plaintes ont été retenues de façon définitive sous réserve de confirmations des procédures par les personnes ressources, quatre (04) retenues pour compléments d’informations et 18 plaintes rejetés pour défaut de territorialité, dossier incomplète, manque de preuve, défaut d’avis motivé.

Rappelons que pour le compte du projet PAFaS, il est prévu un total de 50 plaintes à orienter et à conduire dans chaque commune par l’équipe de coordination et les codemandeurs. Pour atteindre cet objectif, il est décidé à cette rencontre, le choix de 6 plaintes par commune en une semaine.

@ROC_PAFAS/PAJ
Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *